Appartement Parisien pour jeune couple

Un jeune couple a acquis un appartement atypique dans le IIe arrondissement à Paris.
Cet appartement, sans cloison délimitant l’espace, dispose de combles non aménagés. Bas de plafond, il se développe en longueur et est assez sombre. Il oppresse le visiteur autant que les propriétaires bien qu’il dispose d’une double exposition Est-Ouest.
Les clients sont jeunes et disposent de peu de moyens: pour un budget global de 40.000 euros, il nous fallait intervenir à la fois en gros-œuvre et second-œuvre. Notre premier objectif fut de casser une grande partie du plafond afin de faire « respirer » le lieu. Casser ce plafond à permis la création de velux dans les combles: véritables puits de lumière dans la partie la plus sombre de l’appartement, qui devient alors la plus lumineuse.
Créer des volumes de hauteurs inégales permet ensuite d’éviter la monotonie d’un lieu tout en longueur. Chaque changement de hauteur correspond à une séquence d’appartement. Ainsi l’entrée bénéficie-t-elle d’une grande hauteur afin d’accueillir les visiteurs. La cuisine se veut plus intime, elle dispose donc du plafond d’origine à 2m de hauteur. La salle à manger est plus ample et généreuse en hauteur car plus réduite que le séjour en surface. Certaines poutres et solives sont conservées afin d’aménager des rebords pour poser peintures et sculptures…
Ce rythme donne toute sa valeur à cet appartement. Les combles, basses de plafond (max 1,70m) accueillent un lit ainsi qu’un petit bureau attenant.
Le choix des matériaux s’est porté sur des produits bruts mais de qualité: le jonc de mer est ponctué de plages de carreaux en grès ceram couleur ardoise délimitant la zone cuisine et la salle de bain. Les murs, préalablement entoilés, sont peints en blanc. Seule exception, l’espace bibliothèque au mur recouvert d’une couleur prune afin de faire ressortir les étagères en médium blanc.
Le budget limité nous a permis d’effectuer un travail conséquent dans les détails: les portes d’entrée et de salle de bain, alors très banales ont été décapées à l’acide puis poncées et revernies.
La cuisine, de marque Ikea, a été entièrement retravaillée: tiroirs moins profonds qu’à l’origine, plan de travail en porte-à-faux qui prolonge la cuisine dans la salle à manger, des lumières incandescentes en forme de néon pour souligner les volumes…sont autant de détails qui créent une atmosphère unique à moindre coût.  Nous avons enfin industrialisé le lieu par le jeu des carrelages muraux de type métro et un escalier de secours en acier galvanisé qui mène à l’étage…

Appartements
Les commentaires sont fermés.

© 2016 Atelier FB - Mentions légales - Connexion

Back to top ↑